Un café bondé et une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: Un café bondé et une rencontre   Sam 28 Sep - 22:03



My dear Coffe... I've missed you !



Assise dans l'amphithéâtre de la fac, Alicia s'ennuyait. Le cours d'aujourd'hui portait sur une maladie psychiatrique qu'elle connaissait bien et qu'elle avait étudié sous tous les angles déjà : la dépression. Elle n'avait nullement besoin de son professeur pour savoir qu'elle était bien souvent liée à des facteurs déclenchant comme la mort d'un proche ou des situations stressantes, elle avait connu cette situation de l'intérieur, elle ! Cependant, pour s'assurer qu'elle ne risquait rien à n'écouter que d'une oreille, elle notait les mots du professeur par automatisme. Elle les relirait ce soir, tranquillement, devant un paquet de sucreries et la télévision !
Réprimant un bâillement, la jeune femme attendit la fin des cours.

Lors de la pause déjeuné, Alicia s'installa dans un coin de la cafét. Seule, elle avait rapidement compris que peu de gens appréciait sa compagnie ! Oh au début, elle avait tenté de bien s'entendre avec eux mais pour on ne sais quelle raison, ils s'éloignèrent tous bien vite d'elle ! Peut-être étais-ce sa démence rationnelle qui effrayait les autres ? Elle en doutait ! Avec tous ces cours qu'elle avait, elle ne pouvait guère être la seule au monde à penser ainsi ! Et puis, si elle était vraiment folle, dans ce cas ses camarades de classes, futurs psychanalystes ou psychiatres, ne devraient-ils pas être intéressés par un cas comme elle ? Zut c'était injuste, elle n'avait jamais l'occasion de trouver quelqu'un d'intéressant ! Enfin, si l'on exceptait son cousin adoré !

L'après-midi fut en revanche plus riche en apprentissage puisqu'elle étudia la schizophrénie, phénomène qui l'avait toujours profondément fasciné. Même du temps où elle parlait encore avec son père. Cette dissociation, ces comportements désorganisés, ces pensées incohérentes et délirante...! C'était si... captivant !!
Mais hélas, elle n'aurait plus ce genre de conversation avec son géniteur. Si elle avait encore pu en ressentir, Alicia aurait certainement été triste de s'être ainsi éloigné de celui qu'elle avait longtemps cru comme savant et insubmersible. Mais Alicia n'en ressentait ni tristesse ni colère, juste une pointe de déception de l'avoir vu ainsi sombrer si facilement quand elle-même était parvenue à se reforger entièrement après l'accident.

Vers 17 heures, Alicia quitta enfin la fac. S'arrêtant dans son appartement, elle déposa son sac et s'étira longuement avant d'appeler ses grands-parents comme tous les soirs. Elle resta quelques minutes au téléphone avant de raccrocher et d'envoyer un sms à son cousin, lui reprochant de ne pas lui avoir annoncé qu'il partait dans le nord italien pendant deux jours pour son travail. On venait de lui retirer son jouet favoris, elle avait envie de bouder !
Non, pas bouder. Elle avait envie de grignoter ! Boire un café au lait et manger des pâtisseries ! Oh oui !! C'était de ça qu'elle avait envie !
Retirant ses vêtements, elle couru dans sa penderie en attraper d'autres et les enfila. Vêtue d'un pull blanc sur lequel était inscrit "Am I Crazy ?!" et d'une jupe verte qui s'arrêtait mi-cuisse, elle enfila des collants blancs et ses bottes vert-pomme avant de récupérer son sac à main et de sortir en prenant soin de fermer l'appartement à clef.
Sifflotant, elle se dirigea vers son café préféré : l'Exspectatio. Elle adorait cet endroit car la clientèle y était très bien traitée et surtout, les pâtisseries y étaient délicieuses ! Elle venait au minimum une fois par semaine, seule ou avec quelqu'un de sa famille, et ne pouvait s'empêcher de manger comme quatre.
Elle patienta quelques minutes avant de pouvoir s'installer à une table et ne réfléchit guère longtemps avant de commander son café et une tarte aux fraises. Impatiente, elle attendit sagement qu'on la serve en observant les passants à travers la fenêtre qu'elle côtoyait. Plusieurs personnes attendaient pour entrer et certains clients qui étaient seuls se retrouvaient à partager une table avec un inconnu. L'idée que sa table solitaire pourrait se retrouver avec un autre client l'amusait, mais elle se demandait si celui-ci ne fuirait pas comme les autres en discutant avec elle !



© yuuki
Revenir en haut Aller en bas
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Dim 29 Sep - 9:31

Était-ce correct d'accepter la clémence des autres ? A vrai dire, j'avais reçu une petite frappe dans ma fierté lorsque j'avais accepté les quelques pièces qui, généreusement offertes par un collègue de travail, se destinaient à m'offrir quelque chose à me mettre sous la dent. En retard, j'avais en effet oublié de récupérer mon porte-feuille ainsi qu'un casse-croûte le matin-même et, de ce fait, mon ventre n'avait pas cessé de gronder de toute la journée.
Bref, c'était agaçant... Énervant, même ! Depuis quand m'accordait-on l'aumône ? Je ne suis pas tombé si bas que ça, tout de même. Enfin soit, je me dirigeais donc dès à présent vers l'enseigne la plus proche; un café-restaurant dont on m'avait longtemps vanté les mérites pour ses mets et son service, mais que je n'avais jamais pris le temps de visiter par manque d'intérêt.

Après une dizaine de minutes à marcher la rage au cœur, j'arrivais finalement aux abords de l'établissement et constatais ainsi la solide réputation dont bénéficiait l'enseigne : en effet, le café semblait assez populaire de par le nombre de personnes qui le fréquentaient, mais aussi la satisfaction qui, éternel "plaisir" à observer, s'affichait sur tous les visages ! Enfin plus ou moins, car le "tous les visages" était relatif et je pouvais clairement analyser la profonde peine des jeunes femmes qui luttaient contre la tentation, faute de régime.
Finalement et après quelques minutes de queue, j'entrais donc avec le désir d'avaler quelque chose et de mettre fin à la torture qui sévissait en mon sein : il fallait avouer que l'intérieur du café était d'un assez bon goût et offrait un sentiment de "bien-être" à la clientèle, c'était le minimum pour conserver une telle bonne humeur dans ce genre d'endroit, je suppose. D'un autre côté, le service était aimable.. trop aimable ! Ils souriaient tout le temps et affichaient cette expression de béatitude pesante, comme si l'Exspectatio était l'emblème utopique du rêve capitaliste. Bon, d'accord : j'étais assez dur avec ce café, peut-être parce que j'étais affamé ? Enfin, l'endroit méritait clairement tout le tapage qu'on faisait dessus et j'étais d'accord avec cette notion, ce fut d'autant plus vrai lorsque, finalement à table, on vint prendre ma commande à laquelle je répondis avec un désir apparent de me remplir la panse :

- Hem. Une tarte au citron et.. du thé glacé, si il y en a. Merci.


Une tarte au citron et du thé glacé, oui. J'étais clairement difficile avec tout ce qui était sucré et les seuls gâteaux que je pouvais manger, ils étaient forcément à base de fraises, de framboises ou de citron. Après, niveau boisson, inutile de préciser que le thé glacé est mon breuvage préféré et que si j'en avais l'occasion, je pourrais en avaler jusqu'à imploser. La commande expédiée, je portais donc mon regard sur l'emplacement où j'étais assis et, ainsi, je vis que je n'étais pas seul. Comment avais-je fais pour ne pas la remarquer ? J'étais clairement trop figé dans mon espoir de manger quelque chose tant la faim torturait mon esprit et, du coup, je n'avais pas remarqué qu'une jeune femme se trouvait à la même table que moi. D'un autre côté, ce n'était pas étonnant à la vue du nombre de clients qui affluaient dans le bar et, dans cette optique, les individus solitaires dans mon genre étaient forcément placés à côté d'inconnus pour partager leur repas. Bref, je détestais être placé dans une situation embarrassante dans laquelle deux humains se regardaient dans le blanc de l’œil pour un long laps de temps et ce, sans prononcer un seul mot, j'affirmais donc pour engager la discussion :

- Eh bien.. Bonjour ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Dim 29 Sep - 16:57



I 'm not invisible right ?!



Alicia continuait de fixer les clients, voyant passer des femmes qui semblaient pleines de remords et d'envies à causes des succulentes pâtisseries que le café servait, ou des hommes qui semblaient impatient de manger quelque chose, n'importe quoi du moment que ça leur calait l'estomac ! Elle sourit, amusée de voir ces diversités chez les habitants de cette ville. Le café avait été son endroit favoris dès qu'elle l'avait vu pour la première fois : l'éventail de personnes fréquentant le café était fascinant, surtout pour une étudiante en psycho ! Les serveurs et serveuses étaient toujours de bonne humeur, l'ambiance était agréable, c'était un petit coin bien plaisant pour se détendre autour d'un thé ou d'un café et surtout, d'un repas !

Elle sortie son téléphone portable, ayant enfin reçu une réponse de son cousin qui s'excusait d'avoir dû partir aussi précipitamment. Alicia sourit et manqua de rire devant l'évidente ironie et taquin de Giulio. Elle ne remarqua pas tout de suite la serveuse qui s'approchait, accompagnée d'un jeune blond, et qui l'installait à sa table. Elle ne comprit qu'elle n'était plus seule qu'en entendant sa voix commander immédiatement un thé glacé et une tarte au citron, même s'il avait semblé douter de la présence de thé dans l'établissement. Il n'était donc jamais venu pour ignorer que la maison servait bel et bien ce genre de boisson ! Alicia réprima un sourire amusé et rangea son portable dans sa poche en fixant le jeune homme. Plus jeune. Oui, il semblait plus jeune. Pas de beaucoup cependant. Il avait l'air de ces ado qui ont un petit boulot, pas un de ceux qui fainéante toute la journée et ne vont en cours que pour satisfaire leurs parents !
Le jeune homme finit par remarquer la présence d'Alicia et se figea, stupéfait. Stupéfait de ne pas avoir remarqué la jeune femme aux cheveux verts ou stupéfait de ne pas être installé tout seul ? Mm, c'était une bonne question ! Impossible de deviner la réponse simplement en le contemplant.
Son sourire s'étira et elle croisa les mains sous son menton, ayant envie de rire en voyant la tête qu'il affichait sans oser se laisser aller de peur de l'effrayer et qu'il demande directement à changer de table.

- Eh bien.. Bonjour ? finit-il par dire avec une gêne visible.

- Bonjour ! C'est pourtant rare qu'on me loupe, vu ma tenue et ma coiffure ! Es-tu si affamé que ça ? s'exclama-t-elle avec un large sourire.

Apprendrait-elle un jour à ne pas questionner les gens dès qu'elles les apercevaient ? Tous dans sa famille en doutaient sérieusement !! Alicia était une inquisitrice, et surtout elle adorait s'amuser dès qu'elle en avait l'occasion ! Et ne pas avoir été repérée du premier coup malgré son extravagance était rare : elle ne pouvait laisser filer l'occasion !
Tandis qu'elle attendait la réponse, la serveuse arriva avec leurs commandes respectives et les servis. Immédiatement absorbée par la tarte, Alicia piqua une fraise de sa fourchette et l'engouffra goulûment sans se soucier du jeune garçon face à elle et rosie de plaisir en sentant le goût dans sa bouche.

- Bon sang c'est vraiment les meilleurs ici ! jubila-t-elle.



© yuuki
Revenir en haut Aller en bas
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Dim 29 Sep - 17:36

Tailladé par la faim, la jeune femme saisit mes salutations avec une vitesse assez fulgurante et, s'exclamant d'un enthousiasme non-négligeable, elle ne tarda pas à me fournir une réponse :

- Bonjour ! C'est pourtant rare qu'on me loupe, vu ma tenue et ma coiffure ! Es-tu si affamé que ça ?

En effet, il ne fallait pas être un champion de la lucidité pour détecter la jeune femme et, ce faisant, comprendre qu'elle était elle-même bien plus excentrique dans sa personnalité que sa propre tenue. Assez réticent par rapport à ce genre de situation, je me posais une question : Faisait-elle partie de ces groupes de jeunes filles qui veulent se démarquer et qui, de ce fait, entrent dans un stupide engrenage de consommation ? Ou alors était-elle une femme dont le style attracteur lui collait à la peau à chaque instant ? Difficile à décrire, mais je préférais toutefois la deuxième option histoire de ne pas me faire abattre à coup d'immaturité. Malgré cela, je connaissais bien ce genre d'individu et j'avais même l'habitude d'en fréquenter régulièrement, je ne tardais donc pas à lui répondre à l'aide d'une certaine lassitude :

- Je ne faisais pas vraiment attention. Toi en revanche, tu fixes souvent les gens comme ça, sans dire un mot ?

Je disais ça sur le ton de la rigolade, car je n'avais évidemment aucune intention agressive envers-elle : c'était plutôt une petite boutade pour répondre à sa bonne humeur envahissante et ainsi, engager la discussion. Enfin, malgré mon intervention, le service nous coupa dans notre élan de conversation et, mets désormais sur table, je vis la jeune femme se jeter sur sa tarte afin d'engouffrer dans sa bouche la fraise qui y trônait fièrement, et ce avec une gourmandise plutôt amusante. A dévorer sa commande avec une satisfaction aussi remarquable, elle m'arracha un léger sourire : je me contentais moi-même de découper un petit bout de ma tarte aux citrons et ainsi d'en savourer les mérites car, comme prévu, elle était à la hauteur de sa réputation.

- Bon sang c'est vraiment les meilleurs ici !

Finalement, j'avais l'habitude de rencontrer ce genre de personnage, bien que sous différentes formes. Au fur et à mesure de mon expérience, j'avais appris à me sentir mieux à leurs côtés qu'avec des individus classiques et ennuyeux, c'était peut-être une rencontre de bonne fortune afin qu'on m'empêche de m'ennuyer lors de mon tant désiré repas ? Aucune idée, le fait était que j'étais-là, et tant mieux après tout.

- Et sinon, tu t'appelles comment ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Dim 29 Sep - 19:19



What an amusing boy !



Il la fixait, Alicia le sentait. Mais bon, elle-même l'avait détaillé plutôt longuement aussi elle ne pouvait pas le lui reprocher ! Il semblait se poser pas mal de questions sur elle, sans pour autant les formuler à haute voix. C'était amusant à voir, surtout avec cet air blasé ! Comme s'il était habitué à voir des personnes comme Alicia, ce dont elle doutait fortement ! Mais qui sait ! Peut-être y avait-il plus de monde lui ressemblant qu'elle ne le croyait ? Elle n'avait rencontré personne comme elle jusque là, mais elle ne pouvait guère être la seule au monde à être devenue folle ? C'était bien cela qu'elle étudiait après tout, alors il y avait forcément d'autres comme elle. Alicia n'avait simplement pas eu l'occasion d'en rencontrer jusque là.

- Je ne faisais pas vraiment attention. Toi en revanche, tu fixes souvent les gens comme ça, sans dire un mot ? demanda-t-il avec ce qu'elle décelait être de la moquerie dans la voix.

Souriante, la jeune fille avoua d'un air faussement coupable :

- Bon ok, je t'avais pas vu non plus au départ ! J'étais sur mon téléphone, expliqua-t-elle en riant. J'engueulais mon cousin ! Enfin, c'est un bien grand mot !

Un léger sourire sembla finalement prendre sur le visage de son interlocuteur et Alicia engouffra un nouveau morceau de sa tarte aux fraises en souriant. Ce garçon était sympa, et l'entrain visible de la jeune fille ne semblait pas le déranger plus que ça. Au contraire. C'était plaisant pour une fois que la personne face à elle ne regarde pas Alicia comme une échappée de l'asile. A part sa famille qui s'y était fait, elle n'avait pas l'habitude qu'on reste tranquillement à continuer une conversation si elle se mettait à parler ! Ce qui, dans une conversation à deux acteurs, était censé se produire !

- Et sinon, tu t'appelles comment ?

- Alicia, Alicia Lesterand, répondit-elle en mimant une révérence. Et toi, c'est quoi ton nom ? Tu bosses ou tu étudies ?

Elle était agréablement intriguée, elle ne souhaitait pas terminer la conversation tout de suite et se consacrer entièrement à son repas. Même si elle dévorait avidement son gâteau et guettait de l’œil la serveuse pour le moment où elle passerait à côté d'Alicia et ainsi, commander une autre part de gâteau. Peut-être un fondant au chocolat cette fois ? Oui, c'était une bonne idée ! Du chocolat ! Ou un moelleux ? Ou de la mousse ? Ouh... elle allait devoir réfléchir !!



© yuuki
Revenir en haut Aller en bas
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Jeu 3 Oct - 18:08

Eh bien au final, le repas n'était pas aussi ennuyeux que prévu.
Rien n'avait changé, la jeune fille semblait toujours aussi énergique qu'au départ, peut-être même plus ! Tout à fait à l'aise, elle n'hésitait pas à converser avec moi sans quelconque retenue et c'était-là le genre de dialogue qui mettait dans de bonnes conditions, donc c'était plutôt sympa'.
Au final, je m'étais permis de lui demander son petit nom afin de combler les longs silences et d'éviter les incohérences, question à laquelle elle répondit sans véritable gène et avec une prompte révérence :

- Alicia, Alicia Lesterand. Et toi, c'est quoi ton nom ? Tu bosses ou tu étudies ?


On pouvait dire qu'elle se gênait pas pour poser des questions, mais c'était-là la base d'une conversation après tout.. assez occupé avec ma tarte au citron et mon supplément ice-tea, je pris toutefois la peine de répondre entre deux bouchées et de lui offrir une réponse satisfaisante et à la hauteur de ses attentes :

- Eden Raves
, dis-je en avalant une gorgée du délicieux breuvage qui m'avait été servi quelques minutes plus tôt.

Ça ressemblait un peu à un interrogatoire, après tout.. bien que mes interrogatoires étaient relativement plus "théâtraux", il fallait avouer que la scène qu'on jouait actuellement offrait quand même une petite ressemblance.
Bref, le verre de thé glacé terminé et posé, je contentais son regard et abordait la deuxième partie de la question afin d'y répondre avec tact :

- Ah et sinon, pour ma part, je travaille au sein d'un magasin d'alimentation, dans le quartier résidentiel. Et toi, tu étudies ? Ne me dis pas que tu es au lycée, sinon je vais me moquer de toi.


J'évitais généralement de lancer des pics aux interlocuteurs dont je ne savais pas grand chose d'habitude, cependant Alicia semblait assez joueuse avec ce genre d'attitude et il fut donc difficile de m'empêcher de m'y recourir. Il fallait bien s'amuser de temps en temps !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Dim 6 Oct - 20:54



Where is my cake ?!



Lui aussi avait commencé à manger, sa tarte au citron et son ice-tea lui avait été servis quelques secondes plus tôt et tout comme Alicia, il s'était jeté dessus. Affamé ou gourmand ? Question difficile ! Mais bon, dans tous les cas, au moins il semblait aimé la pâtisserie, et ça lui accordait un bon point à ses yeux. Car quiconque n'aimait pas les petits gâteaux ou sucreries était immédiatement perçu comme quelqu'un d'étrange et de peu fréquentable par la jeune femme ! Critère amusant quand on savait que jusqu'à l'âge de quatre ans, elle ne supportait pas les pâtisseries ! Inconsciemment, elle se mit à sourire en repensant à la merveilleuse journée qu'avait été la découverte des gâteaux de madame Savana, une vieille dame fort sympathique qui tenait une petite boulangerie à côté de sa maison d'enfance.
Revenant à la réalité, Alicia enfourna l'avant dernier morceau de sa tarte en redoutant le moment où elle l'aurait terminée...

- Eden Raves, lui répondit alors le jeune homme en buvant son ice-tea presque d'une traite. Ah et sinon, pour ma part, je travaille au sein d'un magasin d'alimentation, dans le quartier résidentiel. Et toi, tu étudies ? Ne me dis pas que tu es au lycée, sinon je vais me moquer de toi.

Alicia éclata de rire sur cette dernière remarque, elle avait finit le lycée depuis bien longtemps heureusement ! Elle n'avait guère appréciée cette période là, entrant dans l'établissement scolaire lorsque son cousin chéri en sortait. Elle avait dû étudier aux côtés de l'un de ses deux autres cousins : Stefano. Il était bien gentil lui, mais guère bavard ! Elle avait passé ses trois années mortellement longue à pester contre les profs et à se moquer d'eux.

- Aies-je l'air d'une lycéenne ?! Ah ah !! Je te rassure touuuut de suite, je suis à la fac ! J'étudie l'étrangeté que fais notre chère petite tête ! s'exclama-t-elle rieuse en se tapotant la tempe avec un clin d’œil.

La serveuse passa à côté de l'étudiante alors qu'elle était encore en plein fou rire, amusée d'avoir l'air d'une lycéenne. Cessant de rire, arborant l'air le plus sérieux du monde, comme si sa vie en dépendant, elle attrapa le bras de la serveuse qui par chance, n'avait rien sur son plateau. D'une voix grave, elle demanda s'il restait des fondants au chocolat. La serveuse, décontenancée par la jeune fille qui l'avait soudainement attrapée, répondit par l'affirmative. Alicia retrouva alors un grand sourire et lui demanda de lui en apporter un. La serveuse repartie en lui lançant de drôles de coups d'oeil et la jeune femme éclata de rire.

- Quelle air ! On dirait que je suis un alien ! dit-elle entre deux rires avant de se reprendre. Mais à propos de l'âge, tu ne sembles pas bien vieux non plus ! Serais-tu lycéen ? C'est pour ça que tu espérais te moquer de moi ? Dois-je en conclure que tu es plus jeune que moi ? Parce que si tel est le cas, c'est moi qui aurai le droit de rire ! ajouta-t-elle d'un air taquin.

Ce petit jeu des pics l'amusait beaucoup, c'était comme se renvoyer une balle de taquinerie ! Et puis, puisque Eden semblait plutôt joueur aussi, il ne se vexait pas, ce qu'Alicia appréciait. Il y avait eu de trop nombreuse fois où les gens prenaient tout au premier degrés, et c'était inutile de tenter de leur faire comprendre qu'elle avait simplement un humour décalé, ils ne comprenaient jamais !

Hors RP:
 


© yuuki
Revenir en haut Aller en bas
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Sam 12 Oct - 8:48

Je regardais la jeune femme s'exclamer et s'interroger, attirant l'attention sur elle grâce à une bonne humeur qui faisait des ravages. Finalement, après avoir essuyée les nombreux regards intrigués des personnes présentes dans le café, la jeune femme reporta sa dévotion sur moi afin de me frapper à l'aide d'une remarque relativement pertinente :

- Mais à propos de l'âge, tu ne sembles pas bien vieux non plus ! Serais-tu lycéen ? C'est pour ça que tu espérais te moquer de moi ? Dois-je en conclure que tu es plus jeune que moi ? Parce que si tel est le cas, c'est moi qui aurai le droit de rire !

C'est pas faux, ce n'était pas la première personne qui me faisait remarquer que, malgré mes efforts, je ne faisais pas vraiment mon âge. Malgré ça ! Je prenais ça plutôt pour un compliment, car c'était important de conserver sa jeunesse et une certaine prestance qu'une allure d'adulte ne permet pas, alors pourquoi se plaindre ? Dans le cas présent, nous étions probablement à égalité.

- Moi ? J'ai environ dix-neuf ans. Ne me dis pas que tu es vieille de dix années de plus, je te croirais pas.


Les mains vides, je me contentais donc d'adresser un léger sourire à Alicia afin de laisser s'échapper mon attention dans les environs du café; observant visages et expressions, je tentais de déceler quelques détails qui auraient pu être utiles à mon esprit et à mes enquêtes.. une déformation professionnelle peut-être, mais c'était également faire en sorte d'alléger le travail pour plus tard. Reprenant rapidement mes esprits, je me tournais vers Alicia afin de relancer la conversation, avide de réponses :

- Je me lance probablement dans un terrain vague, mais.. tu as des occupations précises ? Peut-être la lecture, entre autres.

C'était assez maladroit comme question, mais je n'étais pas plus doué pour les conversations amicales qu'un pingouin le serait pour couper sa viande. Du coup, j'attendais une réponse afin de continuer notre discours et ainsi, en apprendre plus sur cette jeune fille étrange mais fort sympathique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un café bondé et une rencontre   Aujourd'hui à 16:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Un café bondé et une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Quartier Résidentiel
 :: Le Colisée :: Le Café-Restaurant l'Exspectatio
-