Utopie d'un monde meilleur [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Andrew Wilder
Croisé

Messages : 62
Messages RP : 36
Bénédiction : Précision extrême |Niveau 1|
Métier : Agent des Croisés
Habitation : Les Rues, Périphérie
Fiche : Plus d'infos

MessageSujet: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Mer 11 Sep - 21:52

Belle matinée sous le signe d’échanges commerciaux et autres plaisirs gustatifs, profitant des rayons tant chaleureux que timides du soleil. Le marché bat son plein, donc, les gens essayant de trouver un chemin ici et là en évitant le plus possible de se bousculer, malgré leur effectif bien trop grand pour qu’une telle chose ne puisse arriver. On pourrait presque penser qu’une personne tombée ne se relèverait pas, piétinée par les dizaines d’autres qui la suivent sans grand problème, même si ce serait un drame terrible dans l’esprit des gens.

Enfin bon, Andrew Wilder fait partie de ces gens-là, à la limite de l’ennui à force de coller au train de son voisin de devant, semblant faire exprès de marcher aussi lentement. Une petite bousculade, un « pardon » étouffé rapidement, puis il finit par avancer de quelques mètres… en vain. La même danse semble se profiler à l’horizon, accueillie par un léger juron.

*Pourquoi j’ai quitté la périphérie ? Que je prenne un jour de « vacances » loin de toute cette crasse ambulante, ça passe, mais si c’est pour nettoyer le sol à force de le piétiner, ça me convient toute de suite moins. Et puis, ces gens… Sérieusement, des moutons seraient plus autonomes qu’eux. Et que ça avance en file indienne, achetant quelques produits…*

Andrew profite qu’un des vendeurs soit occupé par un client venant acheter ses fruits et légumes de la semaine pour rapidement subtiliser une pomme rouge, avant de s’engouffrer à nouveau dans la masse des gens. Il essuie légèrement sa trouvaille puis croquer un morceau, se fichant pas mal si quelqu’un l’ait vu, ou pas. Après tout, il faut bien ajouter un peu de fantaisie à ce monde contrôlé, surtout que ce ne sont pas de tels gens qui peuvent se plaindre d’avoir perdu quelqu’un chose d’aussi futile.

*Pas mauvais, en tout cas. Le rouge n’a jamais déçu.*

Une ultime pensée qui le fait finalement sourire, alors qu’il s’est trouvé un chemin pour sortir de ce labyrinthe humain. Andrew regarde à droite, et à gauche, un quelconque divertissement qui pourrait le sortir de cet ennui naissant, mais ne finit que par s’adosser à un mur en croquant à nouveau dans sa pomme.

- Ah... Une année de croisade, et voilà où ça mène. Mes félicitations, le Vatican… Tout ça pour un Dieu qui « doit exister », hein.

Assez haut pour que suffisamment de monde entende, assez bas pour donner un caractère d’aveu à sa phrase, couplé à une pointe d’ironie. Voilà l’idée qu’a germé dans l’esprit joueur, certes, mais aussi fou quand on s’attaque à un si gros morceau, d’Andrew Wilder. Le but d’une telle entreprise ? Gêner le maximum de monde en leur offrant un Hérétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
avatar
Erich Maria Obermeyer
Fidèle

Messages : 28
Messages RP : 20
Bénédiction : Oniromancie
Métier : Etudiant

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Mer 11 Sep - 23:19

Samedi, jour de marché .Parait-il qu’avant, c’était le dimanche. Mais maintenant, le dimanche est férié, personne à part quelques corps de métiers indispensable, médecin, pompier, policier, n’a le droit de travailler. De toute façon, la population du Vatican passe la matinée à s’engorger dans les églises du quartier ou la basilique pour les plus chanceux. Ou ceux qui ont besoin de paraitre de temps à autre, de se montrer pour espérer s’attirer des faveurs et des bonnes grâces. Comme Mutter dernièrement. Mutter qui, chose exceptionnel, n’est pas rentrée hier soir. Elle travaille, c’est la réponse qu’Erich a servi en mettant non sans mal Mattaus et Elise au lit hier soir pour espérer reprendre sa dissertation à rendre pour la semaine prochain. Elle travaille. En fait, il n’en est même pas sûr. Ne pas rentrer sans prévenir n’est pas dans ses habitudes mais peut-être a-t-elle considérer qu’à 21 ans, Erich était suffisamment grand pour gérer son petite frère et sa petite sœur une nuit seul. Pour les garder. De toute façon, docile comme il est, il ne dira rien. Non, il obéira sans discuter et sans faire de remarque. Il est comme ça

Samedi, jour de marché et surtout jour de « centre aéré » pour Mattaus, c’est sa semaine de scoutisme. Elise est trop petite, alors il n’y a plus qu’elle et Erich dans l’immense appartement lustré ; Erich qui dort en plein milieu du salon, rêvant comme à son habitude. Pour cette fois ci, ce n’est pas la fin cauchemardesque du rêve qui le réveillera. Mais une petite main qui le secoue d’une voix plaintive. Maele…. Elise s’ennuie du haut de ses cinq ans. Erich la fixe de ses yeux émeraudes avant de s’étirer et d’ouvrir le frigo. Etonnamment vide. C’est à ce moment qu’il aperçoit le petit message écrit dans un allemand approximatif, écriture bâton de madame Spinelli, la gouvernante. Je n’ai pas eu le temps de faire les courses, votre maman a dit que ce n’était pas grave, que vous vous en chargeriez. Arg. Tu t’ennuyais Elise ? Et bah, on va faire le marché

Le voilà parti un cabas dans une main, une petite fille qui virevolte dans une robe bleu et ses cheveux noirs bouclé au vent, cavalant devant heureuse de sortir de l’appartement. Il manque de la perdre de vue plusieurs fois, avant qu’elle se fige, fixant un homme à la chevelure étonnamment rouge. Mae, qu’est-ce qu’il raconte le monsieur. Mae panique. Un hérétique imprudent ou un croisé stupide, manquait plus que ça. Il répond en italien à voix haute, pour se faire entende de l’homme

« Rien, Elise. Soit c’est un inconscient, soit il utilise une ruse pour trouver des gens qui penseraient comme cela. Mais il n’en trouvera pas. En tous les cas, c’est un type louche»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Wilder
Croisé

Messages : 62
Messages RP : 36
Bénédiction : Précision extrême |Niveau 1|
Métier : Agent des Croisés
Habitation : Les Rues, Périphérie
Fiche : Plus d'infos

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Jeu 12 Sep - 9:35

Bon, la blague fut de courte durée. Une ambiance un peu dérangeante s’est installée à un bon périmètre d’Andrew, les gens le dévisageant pour un rien à cause de ce qu’il avait dit. Il faut dire que sa méthode très…personnelle, dirons-nous, couplé à son légendaire jeu d’acteur, lui a permis de se faire passer pour un Hérétique un peu râleur, d’où ce malaise général. C’est pas tellement amusant, au final, mais ça justifie le fait que ces gens ne veulent pas fréquenter les vermines que représentent les Hérétiques, et donc qu’ils préfèrent suivre la voix du Seigneur.

- Désolé, désolé, avoue-il alors en croquant une dernière fois dans sa pomme, puis en la balançant vers la poubelle la plus proche sans regarder la destination. Haha ! En plein dedans ! réplique-il d’un air victorieux, se retirant du mur qui lui sert d’appui.

Parmi tous ces gens qui n’apprécient pas tellement sa présence, il y avait celle d’un jeune homme accompagné d’une petite fille, les deux étant liés d’un lien inconnu pour Andrew, mais il sentait néanmoins qu’il avait peut-être été trop loin devant une personne aussi innocente, qui ne mérite pas d’écouter les ordres divins du Pape.

Donc, il se rapproche rapidement d’Erich Maria Obermeyer, les mains dans les poches, adressant un petit sourire qui veut tout dire. Il pose alors sa main gauche sur l’épaule du type ayant passé son chemin, puis s’accroupit en interpellant la petite. Il affiche alors un visage angélique et naïf, le genre d’expression que l’on prend lorsque tout va bien.

- N’écoute pas les personnes comme moi, petite. Tu ne risques rien, par ici. Encore moins avec un tel homme à tes côtés, répond-il en relevant, affichant un léger sourire à Erich. C’est l’ennui qui parle à ma place. Si jamais tu as une plainte à rédiger, je me présente : Andrew Wilder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
avatar
Erich Maria Obermeyer
Fidèle

Messages : 28
Messages RP : 20
Bénédiction : Oniromancie
Métier : Etudiant

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Jeu 12 Sep - 22:38

Erich établit une distance de sureté entre lui, le type et Elise, lui servant de bouclier contre cet homme Peut être a-t-il tendance à diaboliser cet homme ? Il ne sait pas mais ce type ne lui dit absolument rien qui vaille. C’est ce genre de personne qu’il n’aime pas, parce qu’elles aiment provoquer sans raison et que bin souvent elles sont démunies de la capacité à prévoir l’avenir et agir en conséquence. Un paon qui parade. Si Erich avait été un chien ou un loup, il aurait grogné, plaqué ses oreilles contre sa tête et montrer les crocs. Aussi se campe-t-il sur ses deux pieds quand l’homme approche, prêt à bondir. Ne t’approche pas d’elle n’essaie même pas. Continue de parader, être détestable mais tient toi loin de nous. Son attitude déteint sur celle d’Elise qui commence à prendre peur, s’agrippant au jeans de son frère ainé et se cachant derrière lui, espérant cette cachette efficace. C’est bien d’être enfant, quand on est tout petit, les gens grands vous paraissent toujours plus grands. Et plus protecteur.

L’homme s’approche quand même et Erich se maudit de ne pas savoir une autre bénédiction que celle inutile qu’on lui a attribuée. Quelque chose qui permettrait de défendre sa petite sœur contre cet homme. La main sur l’épaule, il la chasse par un violent coup d’épaule. Elise, elle, semble moins farouche, le jeu d’acteur de l’homme l’a apaisé. Pas au point de se jeter dans ses bras mais suffisamment pour passer de la catégorie des gens dangereux à éviter à celle des «gens bizarres » grand ensemble de personnes qui attirent sa curiosité en bien ou en mal, confondus. Un nom donné, une plainte. Un anglais. Ou un américain. Un anglophone quoi. Froid glaciale alors que sa main se tend vers Elise derrière lui, tentant de finir de la rassurer

« Une plainte … j’avoue ne pas savoir par où commencer ni à qui me plaindre. Le fait que vous ne vous exprimiez pas aux gens qui vous sont inconnus et avec qui vous n’avez aucun lien de travail et sociale avec une familiarité déplacée doit être reproché à votre éducation, donc à ceux qui vous ont élève … ou alors à vous-même si vous avez oublié. L’autre fait que vous lâchiez des … inepties, opinions, à vous de voir, ne relève pas non plus des autorités mais encore de votre éducation. La police n’a dont pas besoin d’être dérangée pour rien. Maintenant, sans vouloir vous déplaire, nous aimerions continuer nos activités, libre à vous d’en trouver une pour tromper votre ennuie. Ce n’est pas ça qui manque au Vatican. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Seeflow
Hérétique

Messages : 26
Messages RP : 15
Bénédiction : Maîtrise de l'Air (niveau 3)
Métier : A la recherche d'un emploi.
Habitation : Appartement dans le quartier résidentiel.
Fiche : Ici

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Ven 13 Sep - 7:50

Catherine avait décidé d'aller au marché pour la première fois depuis qu'elle était au Vatican, et elle ne fut pas déçu de ce qu'elle y trouva, des produits sains et pas cher, tout ce qui pouvait être utile à une jeune fille vivant seule et ayant des économies certes conséquentes, mais qui commençaient lentement à diminuer.
Un sac en plastique dans la main et son sac à main sur l'épaule elle se dirigeait maintenant vers la sortie en traversant la marée humaine lorsque son attention fut attirée par un jeune homme aux cheveux rouge qui venait de clamer haut et fort qu'il souhaitait rencontrer des hérétiques, bien que cela soit dit autrement. L'homme avait ensuite été voir une petite fille pour"s'excuser" d'après ce que Cath avait compris, son attention ayant été détournée par un papillon durant le milieu de la conversation. Elle s'approcha du duo et s'intéressa à l'homme qui semblait donc s’appeler Andrew Wilder et qui venait d'être plus ou moins remballé par son interlocuteur.

"Vous avez espoir de trouver ce que vous cherchez en annonçant si haut et fort ce que la plupart préfèrent cacher ?" Catherine avait levé la tête vers le ciel durant le milieu de sa phrase, observant désormais un nuage qui dérivait.
"Vous n'allez faire que donner de mauvaises idées à des enfants, ou bien déranger certains passants qui préfèrent ne pas être bousculé dans leurs idées."
La jeune fille baissa ensuite la tête avant d'adresser un sourire à Andrew et à l'autre homme suivit de ses enfants, ou de ses frère et sœur, s’étant exprimée dans un latin parfait ponctué par un léger accent français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Wilder
Croisé

Messages : 62
Messages RP : 36
Bénédiction : Précision extrême |Niveau 1|
Métier : Agent des Croisés
Habitation : Les Rues, Périphérie
Fiche : Plus d'infos

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Ven 13 Sep - 9:37

Des gens surprenants, tous autant qu’ils sont, protégeant leurs biens personnels avec férocité. Des moutons aux longues dents, en réalité, se distinguant de la foule de civils marchant au pas ; peut-être que tout n’est pas perdu, en réalité. Quel que soit leur origine, nationalité, ou degré d’appartenance à la religion catholique, car oui appartenance est bien le mot à employer quand il s’agit d’une pseudo-secte à grande échelle, ils semblent ne pas être que des pions facilement manipulables.

- Une éducation, hein ? Tout s’explique, alors.

Courte réponse qu’il adresse au jeune homme en l’accompagnant d’un sourire à moitié caché, rédigé en un latin parfait qui laisse transmettre cependant un lourd accent anglais. Andrew n’a pas eu la meilleure éducation qu’il soit, c’est vrai, mais il se sert plutôt de son enfance comme une force, un point de départ dont il peut se souvenir en regardant derrière lui, quelque chose qu’il fuit et qu’il ne laissera pas arriver au Vatican.

Soudain, une fille à la chevelure bleue et aux yeux jaunes semble lui faire parvenir un message. Il faut vraiment de tout pour faire un monde, dire que le l’Anglais pense parfois que sa chevelure rouge est trop extravagante. Une femme distraite pour un rien en apparence, légèrement théâtrale de par son arrivée et sa prestance.

- Où est le plaisir, sinon de bousculer ces personnes ? Je n’irais pas jusqu’à brûler la cité pour m’opposer au Pape, mais il faut avoir son esprit un minimum ouvert. Ces passants peuvent bien passer leur chemin, ils ne sont pas à un acte de lâcheté près. Tiens, je vais terminer sur une petite citation venant d’un grand auteur : « C’est seulement face aux faits qu’une personne laisse voir son jeu. » - Andrew Wilder.

Le jeune homme laisse alors échapper un petit rire, rien de bien méchant. Son ton est explicitement joyeux et léger, ne discutant pas vraiment sur un ton sérieux depuis le début de toute la scène, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
avatar
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Ven 13 Sep - 16:26

Une journée relativement calme, pour une fois.
En effet, ayant travaillé comme un forcené durant trois jours consécutifs, j'étais parvenu à gagner le bénéfice du repos pendant un après-midi afin de me détendre au sein de ce quartier résidentiel tant animé.
En vérité, j'étais plutôt du genre à ne pas vérifier très souvent l'état du frigo et du coup, j'avais plus rien : même pas une petite carotte, même pas un soda .. Qui l'aurait cru ? En même temps, c'était sans compter vivre avec cet individu inutile et incapable de faire les courses lui-même. Toujours barré, en plus.
Par contre, il fallait préciser que non, je n'étais pas dans une mauvaise situation car, au contraire, j'avais récemment enchaîné de nombreux petits boulots bien payés qui s'étaient avoués super pratiques pour rémunérer le logis : côté argent, pas de problème donc.

Dans un sens, je ne discutais pas vraiment souvent budget avec mon coloc' .. Un type étrange, ce gars-là, mais on s'y faisait. Après tout, ça faisait pas mal de temps qu'on vivait ensemble en toute amitié harmonie et jamais on n'avait eu d'histoires désagréables à gérer, c'était la belle vie quoi. A part pour la bouffe.

Bref, à ma grande stupeur, je vis le bougre qui s’amusait à discuter avec de parfaits inconnus au bataillon, je pouvais pas vraiment juger vu que je venais d'arriver après tout .. Hm. Enfin je m'avançais, aucune raison de ne pas saluer notre ami national, non ?

- Hey, Andrew ! Croisé de mes deux ! Qu'est-ce que tu fais à bavasser alors qu'il y a plus rien dans le frigo ? Ah. Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erich Maria Obermeyer
Fidèle

Messages : 28
Messages RP : 20
Bénédiction : Oniromancie
Métier : Etudiant

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Ven 13 Sep - 20:21

Voilà maintenant que le groupe de discussion s’agrandit, il a attiré des curieux, ce trublion trouble fêtes. Et la jeune femme ne semble pas être comme lui. Lui, Erich le trouve terriblement faux dans ses propos. La jeune femme par contre .Plus sincère. Ce ne sont que des impressions, Erich, on t’a donné la bénédiction de voir le futur dans tes rêves pas d’être télépathe. Encore heureux. Si être oniromancien de niveau 1-2 signifie faire des cauchemars toutes les nuits, être télépathe de niveau 1 doit vaguement consister à entendre ce que pense tout le monde sans pouvoir l’arrêter. Etre connecté à des dizaines et des dizaines de radio non-stop, même la nuit .Finalement, à prix, il vaut mieux être oniromancien .Et puis on les interpelle, un ami de l’homme. Croisé hein … Erich devient glacial. On tire sur son tee-shirt. Elise qui ne comprends rien de ce qui se raconte au final et qui se demande pourquoi y’a tant de gens qui vienne. En allemand. Et ça Erich le bénit. Cela veut dire que peu de gens présent ici, voir même personne des accents qu’il a entendu ne va comprendre ce qu’ils vont se raconter .Profitant qu’on ne lui porte pas plus d’attention que ça, il s’accroupit au niveau de la petite, lui offrant un sourire radieux. Kein Sorge , Elise , sie scherzen . Sie scherzen nur. Pas de soucis, Elise, ils ne font que plaisanter. Il ment terriblement mal, la gamine ne prends pas vraiment mais s’y résigne, elle posera ses questions plus tard. Elle lâche sa main pour aller un peu loin , jouer en attendant que lui finissent . Erich se redresse, secouant légèrement la tête pour saluer le deuxième homme qui s’est joint à eux, alliant geste et paroles avant de se tourner vers Andrew, presque sarcastiques

« Donc, si je comprends bien, les employés du Vatican viennent embêter le monde quand ils sont en congé. Bien, j’espère que vous n’en avez pas trop, ça risquerait d’être ennuyant à l’avenir. Vous comptiez lancer un débat en place publique pour vérifier qui surveiller et qui est sûr ? Vous les croyez suffisamment bête pour se jeter à corps perdu dans un débat se montrer au grand jour. Bon certes, ça éviterait quelques attentats meurtriers ou des pantalonnades anodines. Après tout, c’est vous le croisé, moi je ne suis qu’un simple citoyen. »


Simple citoyen qui est en train de médire sur ses convictions parce qu’il a une mère dans l’entourage du pape et figure de la haute société. Un regard sur la jeune femme, un regard fixe émeraude. Il veut la voir réagir face à cet être qu’elle avait surement pensé ami. Ou peut-être est-elle de mèche elle aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Seeflow
Hérétique

Messages : 26
Messages RP : 15
Bénédiction : Maîtrise de l'Air (niveau 3)
Métier : A la recherche d'un emploi.
Habitation : Appartement dans le quartier résidentiel.
Fiche : Ici

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Ven 13 Sep - 21:13

Cathrine souriait en écoutant Andrew se lancer dans une grande tirade philosophique, juste avant que sa tête ne se redresse à nouveau vers le ciel pour observer un nuage passer au dessus d'eux. Elle attendit un petit moment après la fin de la tirade, suivant le nuage des yeux.

"Oh, donc vous êtes un homme de lettres ? C'est intéressant, mais vous devriez savoir qu'il faut parfois être courageux pour refouler ses envies de rébellion, ou bien pour s'accepter tel que l'on est, mouton dans la bergerie. Et puis même si ils sont vraiment si faible que ça, notre Seigneur nous l'a dit et comme vous semblez aimer les citations, "heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux", Mathieu, chapitre V verset 7."
Cath se contenta ensuite de sourire à nouveau à Andrew, puis se tourna lorsqu'elle entendit la voix d'une nouvelle personne, un jeune homme blond plutôt mignon qui semblait connaitre Andrew, le qualifiant de croisé et faisant ainsi complètement exploser la couverture de son camarade. La jeune fille ne pu retenir un léger rire et se tourna vers Andrew.
"Eh bien, on dirait que votre stratégie tombe à l'eau, si il y avait des ennemis de notre Seigneur prêt à vous approcher, je suppose que maintenant ce n'est plus la peine d'espérer."

La réaction de la part de l'autre homme qui c'était fait discret pour parler avec sa sœur dans une langue que Catherine ne comprit pas fut presque immédiate suite à l'arrivé du second croisé. L'homme semblait vouloir réprimander Andrew, mais il semblait également qu'il était assez craintif et ne voulait pas trop se mouiller. Il posa ensuite son regard sur Catherine, qui en toute réponse se contenta de suivre des yeux le vol d'un oiseau volant près d'un bâtiment plus loin.
"Je pense que vous n'avez plus rien à faire ici Monsieur Wilder, il me semble que votre concubin vient d'arriver, aussi ce monsieur et moi allons surement vous laisser en sa compagnie."
Tout en parlant Catherine avait lentement posé son regard ambre sur l'homme qui la fixait, lui offrant un grand sourire.
"Je vais cependant à nouveau citer la parole du Seigneur en vous disant que "si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou"."
Sur ses paroles Catherine vint prendre délicatement le bras du jeune homme brun pour l'entrainer vers la petite fille qu'il avait envoyé jouer un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Wilder
Croisé

Messages : 62
Messages RP : 36
Bénédiction : Précision extrême |Niveau 1|
Métier : Agent des Croisés
Habitation : Les Rues, Périphérie
Fiche : Plus d'infos

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Ven 13 Sep - 21:56

Une scène merveilleuse en tout point qui vient d’illuminer la matinée du jeune homme. L’arrivée héroïque d’Eden Raves, son compagnon d’armes, sur son beau cheval en sonnant le cor de guerre, a donné un coup de genou puissant dans le ventre du débat. Un cor qui n’appelle que la nourriture, ne pouvant pas se nourrir tout seul. Soit.

- Et voilà les faits
, dit-il simplement en continuant de rire, tout en faisant un signe de la main à son camarade qui approche. Tu as le marché juste à côté, Eden. Amuses-toi, j’ai déjà assez donné rien que pour me prendre une pomme.

Andrew lève sa botte pour montrer sa semelle à Eden, celle-ci commençant à être usée. Il l’essuie finalement d’un revers de la main puis se redresse, faisant à nouveau face aux autres. L’Anglais passe son autre main dans sa chevelure rouge, tout en prenant soin de bien écouter les différentes réponses face à la surprise des Croisés.

- Employé du Vatican, un Samedi ? Je préfère laisser ça aux autres, répond-il en croisant les bras. Je ne suis qu’un troubadour cherchant le contact humain, on va dire. Et non pas un homme de lettres, ou tout autre chose qui se rapproche de ça ; il y a assez de Bible par ici pour que notre envie de citer des passages de celle-ci soit étanchée. Et pour te répondre, oui, il y en a qui sont assez bêtes pour faire ce genre de choses, comme pour commencer une fusillade en pleine Périphérie.

Il laisse alors échapper un long soupir, haussant un sourcil en ne comprenant pas vraiment la tournure qu’a pris tout la scène. Ces types ont vraiment le don de ruiner l’ambiance, et Eden est vraiment le roi en matière de bourdes ; qu’il ne s’étonne pas qu’Andrew parte sans lui.

- Ah, et pour conclure : je suis peut-être un Croisé, mais cela ne fait pas de moi un monstre. Le Vatican est assez grand pour tout le monde, non ? Et puis… Hérétique, Croisé, Civil… Ce serait dommage de nous regrouper dans ces trois seules catégories.

Andrew finit par récupérer une mini-Bible qu’il sort de sa poche intérieure, où sont notées sur la page de garde quelques citations directement tirées du bouquin. Il jette un dernier coup d’œil à la femme au look extravagant, accompagné de son sourire habituel.

- Hm.. Quelque chose d’assez aléatoire mais qui peut coller à la scène.. Non, pas ça, trop classique… Oh ! réplique-il en se dégageant la voix, prenant une légère pose avant de partager sa trouvaille. « L’Amour ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne aucun mal. » Même le plus grand serviteur de Dieu doit ouvrir son esprit, sous peine de hanter le marché avant de se faire tondre. La Parole du Seigneur…

Andrew Wilder
ricane une dernière fois avant de se retourner vers Eden Raves, finalement amusé par toute la situation. Il y a vraiment des personnes bizarres ici.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
avatar
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Sam 14 Sep - 8:28

Il était inutile d'avoir un esprit vif pour comprendre que je venais de détruire les espoirs d'Andrew pour se faire des amis au sein de la faction adverse.
En effet, j'avais du mal à comprendre en quoi "infiltrer" les hérétiques pouvait s'avérer avantageux : La plupart passaient leur temps à gueuler sur place publique ou à répandre leur venin grâce à l'ancestrale technique du bouche à oreille, c'était après tout pas très compliqué de les retrouver quand on connaissait les bonnes personnes et ultérieurement de leur passer un savon façon punition divine. Puis voilà, à vouloir trop jouer dans la subtilité, Andrew s'était planté comme à chaque fois dans l'exercice de sa fonction, comme quoi l'adjectif incapable lui collait parfaitement bien à la peau.

Au final, j'observais la scène avec un petit espoir de faux-pas car, après tout et si j'avais bien capté, mon coloc' faisait face à des hérétiques dans l'âme, des troubles-fêtes de première catégorie qui se trouvaient généralement être mes proies lors de mes chasses à l'homme régulières .. Alors qu'est-ce qui m'empêchait de les remettre à leur place ? Peut-être le fait que j'étais en pleine journée de repos et que j'avais vraiment, mais alors vraiment pas envie de taper sur quelqu'un aujourd'hui.

Du coup, après que les bougres décident de foutre le camp, je jetais un œil à Andrew et, le voyant se retourner vers moi avec un léger air irrité au fond des prunelles, je lui adressais donc un sourire de contentement, non honteux d'avoir fais foirer sa mission :

- Pas la peine de te vexer, c'était peine perdue. Comme d'habitude.

Lui jetant un regard furtif puis fouillant dans ma poche, j'attrapais quelques pièces afin de faire l'aumône à Andrincapable car après tout, un Croisé qui mange pas .. c'est un Croisé pas très réactif.

- Tu veux t'acheter quelque chose ? J'ai pas mal de pièces en trop, à moins que ta fierté reprenne le dessus et t'empêches d'accepter mon geste plus catholique que tout le quartier lui-même.

Je le regardais donc droit dans le yeux, sentant que la suite allait être du genre plutôt comique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erich Maria Obermeyer
Fidèle

Messages : 28
Messages RP : 20
Bénédiction : Oniromancie
Métier : Etudiant

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Lun 16 Sep - 2:23

Un mot avait glacé le sang d’Erich. Lui avait fait avoir la chair de poule. Fusillade. Savait-il seulement ce qu’une fusillade pouvait signifiait pour lui, en plus de la tristesse des morts, des messes et des prières. Une fusillade, c’était deux semaines de cauchemar où il voyait mourir des dizaines et des dizaines de gens, de tous âges. Erich s’en souvient d’un tout particulièrement. Le pouvoir s’en était d’ailleurs servi pour présenter les hérétiques comme des monstres sans cœurs, des tueurs aveugles. Erich avait vu cette fusillade, une semaine jour pour jour avant que celle-ci ait lieu. Il ne l’avait pas compris, l’avait d’abord interprété comme un feu d’artifice, parce qu’il n’y avait que le bruit, bruit de pétard. Puis une image s’était imprimés dans sa pupille émeraude, celui d’un enfant, de l’âge d’Elise, étendu sur le sol, du sang coulant de sa tempe, avec un trou. Mae en avait été malade et en est toujours malade. Il voudrait rétorquer à Andrew, qu’au lieu de faire le zouave, il devrait bosser de manière sérieuse pour que cela n’arriver plus jamais, que ce genre d’image ne peuplent plus jamais ses cauchemars. Mais le mot fusillade lui a cousu els lèvres, l’empêchant de pouvoir en dire. Il bénit le ciel de lui avoir faire tourner les talons quelques instants plus tôt, ne lui ayant pas montré l’instant de faiblesse. Aussi chasse-t-il d’un violent coup le bras de la jeune femme. C’était une inconnue, il n’avait pas encore identifié si elle était de mèche avec l’autre guguss ou complétement en dehors. Et puis, il n’aimait pas toucher et être touché. Surtout dans un moment comme celui-ci. Dieu avait dit par la parole de son fils, qu’il fallait aimer son prochain. Sauf que là, ses prochains étaient en train de citer la Sainte Bible à tort et à travers, donnant à ses mots des interprétations de cuisine.

Retour vers Elise qui vient prendre les mais de son grands frères, si grande, ne pouvant s’agripper qu’à ses paumes de ses petites menottes, offrant un sourire à la jeune femme qui s’approchait avant de demander. Alors je ne comprends pas, Mae, le gens bizarre … enfin les deux, c’est des gentils ou des méchants ? Lui ne sait pas trop quoi lui répondre, il n’est plus bien sûr lui-même après cette discussion. En fait, il aurait pu tourner court la discussion avec ce croisé, il lui aurait suffi de donner son nom de famille. Mais il n’avait pas voulu le faire. Elise fait une moue pas satisfaite, n’obtenant pas de réponse d’Erich, se tournant vers la femme aux cheveux bleus. Et toi, Madame, t’es qui ? Et t’es gentille ou méchante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Seeflow
Hérétique

Messages : 26
Messages RP : 15
Bénédiction : Maîtrise de l'Air (niveau 3)
Métier : A la recherche d'un emploi.
Habitation : Appartement dans le quartier résidentiel.
Fiche : Ici

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Lun 16 Sep - 19:45

L'homme n'avait eu pour seule réaction que de rejeter la main de Catherine, ce qui finalement était assez normal si l'on prenait en compte le fait qu'ils ne se connaissaient pas. Il fut ensuite rejoint par sa petite sœur à qui Catherine rendit le sourire qu'elle lui offrait, la petite semblait assez désorientée et son frère clairement pas en état de lui répondre calmement. C'est alors que, voyant que son frère ne pouvait pas lui apporter les réponses qu'elle voulait elle se tourna vers Catherine pour lui poser des questions.
La jeune femme s'accroupit et la regarda un rapide moment, observant également son frère, au cas ou il montre un signe d'agressivité.

"Ne t'en fais pas, ces deux gens là-bas sont des gentils, ils sont là pour te protéger toi et ton frère, un peu comme des supers-héros, mais c'est juste qu'ils ont parfois un peu de mal à trouver les méchants et ils font des bêtises. Quant à moi, je m’appelle Cath, et je suis juste une personne comme toi ou ton frère, donc c'est toi qui choisit si je suis une gentille ou une méchante."

Catherine sourit gentiment à la petite fille avant de regarder vers le ciel, se perdant un peu dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Wilder
Croisé

Messages : 62
Messages RP : 36
Bénédiction : Précision extrême |Niveau 1|
Métier : Agent des Croisés
Habitation : Les Rues, Périphérie
Fiche : Plus d'infos

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Lun 16 Sep - 21:23

Un super-héros, capé du cou jusqu’aux genoux, ses cheveux flottant au gré du vent, sauvant la veuve et l’orphelin au péril de sa vie, et tout ça sans rien demande en échange mis à part les remerciements d’une nation entière qui ne jure alors que par lui. Oui, c’est vraiment le mot adapté pour décrire Andrew Wilder, qui est finalement assez fier de tout ce qu’il a causé.

Un regard est échangé avec son compagnon d’arme, qui est aussi son colocataire légèrement difficile qui ne prend pas la peine, non plus, de faire les courses. Après tout, les courses est vraiment une corvée laborieuse, personne ne veut vraiment le faire… Même si à l’origine, Andrew a été envoyé au marché pour acheter deux ou trois trucs pour remplir le frigo.

- Tu peux m’acheter un pied-de-biche, pour que je puisse convoquer quelques papillons et autres étoiles brillant de mille feux dans ta petite tête légèrement cabossée. Un tout petit peu ; ça ira plus vite si tu ne bouges pas. En toute amitié, bien sûr.

Un super-héros, donc, au vocabulaire gorgé de merveilles et autres fantaisies en tout genre, se retournant finalement vers la femme aux cheveux bleus en tirant une expression gênée. Il éclaircit rapidement sa voix, avançant de deux pas pour rejoindre la petite fille, lui souriant.

- Je suis conscient que notre rencontre a été un peu théâtrale, mais je me connais, et je pense que je vais m’en vouloir au moins pour la journée si je ne le demande pas ; que dis-tu d’un déjeuner en terrasse ? Au pire ce n’est qu’un repas gratuit, et au mieux…

Un sourire illumine le visage d’Andrew Wilder, alias le super-héros, se réjouissant à la fois de sa demande ainsi que des représailles directes qui vont arriver de la part d’Eden Raves. En ce qui concerne le frère de la petite fille, qui est plus froid que la banquise en Hiver, il n’est finalement pas si intéressant. Bref, les cartes sont jouées.
_________________
- Fiche de personnage - Fiche de candidature -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
avatar
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Sam 21 Sep - 20:11

Cet Andrew.. Le bougre semblait avoir été irrité par mes agissements précédents au point de s'adresser à moi avec un ton tant condescendant que provocateur, peut-être souhaitait-il faire ressurgir mes tendances belliqueuses.. Enfin je n'allais pas m'énerver pour ça, c'était enfaite plutôt marrant de jouer avec les nerfs de l'anglais malgré ses airs.
D'un autre côté, la jeune femme et son camarade semblaient se montrer plus distants par rapport à mon colocataire rouquin, ils s'étaient légèrement éloignés du conflit afin d'entreprendre une discussion plus "intime" mais Andrew, grand enquiquineur, avait toutefois décidé que la conversation n'était pas terminée et semblait désormais dans un délire du "super-héros" pour impressionner la gamine qui accompagnait l'autre type; comme quoi les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

- Tu devrais faire attention Andrew, à cause de ton allure, je suis mis dans le même sac que toi par la demoiselle.

Je désignais la jeune femme aux cheveux bleus qui avait, plus tôt, plaisantée sur notre relation de colocataires en énonçant une situation vraisemblablement fausse, mais c'était toujours mieux que l'humour d'Andrew.

- Je ne sais pas pour Andrew, mais je ne suis pas de ce bord. Enfin, ça m'étonnerait que quelque chose de vivant voudrait de ce gars... Sans vouloir te vexer, évidemment.
ajouta t-il en se tournant vers son ami de toujours.

N'attendant pas vraiment une réaction d'Andrew par rapport à cette boutade, je me tournais de nouveau vers la jeune femme sans vraiment prêter attention aux mouvements du deuxième homme et de sa petite fille de compagnie, souhaitant simplement m'exprimer à propos d'un sujet qui pourrait bien m'éviter quelques besognes supplémentaires dans la journée :

- J'espère que vous n'êtes pas des hérétiques ? Enfin dans tous les cas, évitez de faire du tapage en pleine rue, s'il vous plait. J'aimerais éviter d'avoir l'ordre de vous faire disparaître de la circulation, c'est pas franchement amusant.


Eh oui, pourquoi pratiquer la chasse quand on peut faire de la dissuasion ? C'était un peu à l'ordre du jour d'intimider les gens louches, ou tout simplement prévenir à titre informatif les honnêtes citoyens. Enfaite, c'était bien plus par flegme que par réelle stratégie, mais il fallait bien occuper ses journées avec quelque chose, hein.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erich Maria Obermeyer
Fidèle

Messages : 28
Messages RP : 20
Bénédiction : Oniromancie
Métier : Etudiant

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Sam 5 Oct - 19:51

La fuite, la seule option. Non, il n’est pas bien courageux, il lui arrive même d’être lâche. La preuve, il ne dit pas tout haut ce qu’il pense tout. Heureusement, Dieu soit loué, il ne semble pas y avoir gens atteint de la bénédiction de clairvoyance ou de celle de la télépathie dans le coin. Foisonnement de pensée qui fait écran. Tous l’insupportent ici. La fille aux cheveux bleu si naïve, pas la même naïveté que Leonora, quelque chose d’encore plus imprudent, de faussement rêveur. Il l’a surveillé du coin de l’œil quand elle s’est approchée d’Elise. On aurait dit un chien de garde, prêt à montrer les crocs au moindre de geste suspect. Personne n’a le droit de faire du mal à Elise, personne. A elle ou à sa famille de pièce rapportée. Des Supers Héros, hein ? Là, c’est trop. Un rire moqueur, enfin, un ricanement court se fait entendre. Bref. La bienséance dit qu’il ne faut pas rire à gorge déployé, c’est vulgaire. Elise est farouche, elle recule, intimidée par cette femme, avant d’entendre l’homme aux cheveux sang rétorquer une bêtise à son compadre. Verdict. Les super héros, c’est nul .Reculant un peu plus, se cachant dans les jambes de son frère quand Andrew invite la jeune femme au restaurant. Voilà une porte de sortie qui s’ouvre, grande ouverte. Peu importe ce qu’il adviendra de la jeune femme, si elle se laissera piégée aussi facilement que la dernière fois, ce n’est pas ses oignons, après tout et cela n’aura jamais lieu d’être.

Il s’apprête à repartir quand le second homme s’approche de lui. Menaces, menaces, encore menaces, il savait donc que faire ça. A menaces, tu veux répondre menaces toi aussi. Réaction puéril du « je vais le dire à ma mère ». Tu es adulte, Mae, et Mutter ne sera pas toujours pour te sortir de ce genre de mauvaise passe. Mais après tout, tu peux compter là-dessus sur Elise qui ne manquera certainement pas de s’épancher au diner du soir sur sa mésaventure et ce monde remplis de Gens bizarres pas chouette du tout. Cela te démange, mais quoi ? Le frapper lui vaudrait, tout fils d’excellente famille qu’il est, une nuit en prison pour outrage à agent. Soit plus subtile, essaie, tu dois bien savoir faire ça non, Erich ?

Doucement, il s’écarte, laissant entrevoir Elise qui décale de suite pour retourner se cacher. Air moqueur, froid toujours

« Je vous présente Elise Obermeyer, bientôt cinq ans , figure de proue des hérétiques. Elle sait compter jusqu’à vingt, dessine des papillons un peu partout et a commandé, entre autre, une girafe en peluche pour son prochain Noël.. Une autre question stupide dans laquelle vous vous ridiculiserez, être hautain, ou je peux y aller ? J’ai un frigidaire à remplir, si vous le permettez. »

Coup de poing dans son ventre. Elise. Je sais compter jusqu’à cent maintenant, idiot. Il lève les yeux au ciel. Infime chance qu’il tique au nom de famille de toute façon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Catherine Seeflow
Hérétique

Messages : 26
Messages RP : 15
Bénédiction : Maîtrise de l'Air (niveau 3)
Métier : A la recherche d'un emploi.
Habitation : Appartement dans le quartier résidentiel.
Fiche : Ici

MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   Sam 12 Oct - 19:31

Finalement la petite fille ne prit pas très bien la phrase de Catherine, partant se réfugier derrière les jambes de son frère qui c'était ouvertement moqué de l'image qu'avait donné Cath des Templiers. Cependant la jeune fille aux cheveux teint se contenta de hocher la tête en souriant avant de se redresser.

"C'est important d'avoir sa propre opinion. Il ne te reste plus qu'à trouver de quoi défendre ton point de vue, mais pour ça tu as le temps."

Vint ensuite l'invitation d'Andrew à laquelle Cath répondit par un sourire poli.

"Désolée, je ne suis pas du genre à sortir le premier jour, mais c'est gentil de proposer."

Elle n'avait pas vraiment le temps pour ce genre de choses, ni l'envie d'ailleurs. Pour ce qui est du reste de la conversation elle se contenta de l'écouter en observant un nuage dériver dans le ciel. Jusqu'à ce que le jeune homme désigne sa sœur comme étant une hérétique, c'était clairement une "plaisanterie" mais il fallait faire attention à qui on disait ce genre de choses. L'attention de Cath se porta donc sur l'homme puis sur sa sœur qui venait de le frapper gentiment.

"Moi qui pensait que vous n'aviez pas le sens de l'humour. Bref, je pense que je vais vous laisser régler cette affaire entre hommes. En vous souhaitant une bonne journée."

Catherine ne laissa ensuite quasiment pas le temps de réagir aux autres protagonistes et se dirigea vers la foule dans laquelle on pourrait difficilement la retrouver malgré ses cheveux colorés. Elle passerait surement le reste de sa journée sur un toit à regarder les nuages défiler jusqu'à ce qu'elle finisse par rentrer chez elle, pas trop tard non plus, il fallait qu'elle trouve un travail le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Utopie d'un monde meilleur [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Utopie d'un monde meilleur [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Quartier Résidentiel
 :: La Place du Marché
-