Diem Perdidi [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Diem Perdidi [Libre]   Jeu 19 Déc - 19:32




Les fameux "Jardins de Vénus", le joyau du Vatican ! C'était probablement un des seuls endroits où j'arrivais à me reposer au sein de la ville, un véritable refuge de sérénité bercé d'un paysage qui n'avait clairement rien à envier aux promenades de Dieu. D'un sens, cette affirmation était fausse.. les rares moments où je pouvais y trouver la paix, c'était aux heures tardives, lorsqu'on ne pouvait plus distinguer l'éclat du soleil, un astre ambitieux souhaitant effleurer de ses rayons un méandre de vives couleurs, tapis de fleurs enchaînées à une terre cruelle.

Exténué par des heures de boulot, je m'étais posé là, observant tranquillement mon reflet dans une eau placide aux reflets d'argents, portant le fardeau d'une question dont je ne connaissais pas la réponse : Où était ma place ? C'était la demande prédatrice de mon esprit, le doute dont je m'affligeais depuis que j'étais là, dans cette ville, agissant pour le compte d'un sauveur dont je ne savais rien. Finalement, j'étais ignorant. Je me posais cette question encore, et encore.. j'avais beau la retourner dans tous les sens qu'un esprit humain pouvait admettre, j'étais stupide de croire à une existence bien définie dans les cadres de l'éthique, je n'étais pas un individu qui s'acceptait tel qu'il était, mais qui contournait simplement la question à chaque fois qu'il avait l'occasion d'y remédier.

- Tout ça me dépasse.

J'étais en colère. Un dépit voué à mon ignorance, et plus particulièrement à l'autre journée monotone que je venais tout juste d'achever : un vulgaire détail de plus qui s'ajoutait au passé, vingt-quatre heures qui se plongeraient petit à petit dans la partie close et fermée de ma mémoire, un labyrinthe de souvenirs peu importants enchevêtrés dont on oubliait rapidement la signification précise. Malgré ça, je gardais espoir.. après tout, la théorie du Chaos, tout ça ? Peut-être que quelque chose allait me sortir de cette torpeur, ce soir, un événement inattendu ? Il fallait espérer pour vivre, du moins; espérons que je n'ai pas perdu ma journée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonora Endrizzi
Fidèle

Messages : 50
Messages RP : 43
Bénédiction : Maîtrise de la Lumière - Niveau 3
Métier : Professeur de sciences à la faculté Saint-Alexandre.
Habitation : Quartier résidentiel.
Fiche : Ici !

MessageSujet: Re: Diem Perdidi [Libre]   Sam 21 Déc - 14:14

Les jardins de Vénus. Leur maison n'étant pas très loin, Eleonora aimait beaucoup y aller, et y passait régulièrement ses temps libres ou ses jours de repos, lorsqu'elle ne restait pas confinée dans sa chambre à se morfondre sur elle-même, bien évidemment. Elle appréciait tout particulièrement d'y passer un bon moment la fin de la journée venue, les lieux prenant tout de suite une atmosphère bien différente alors que les personnes qui s'y étaient arrêtées pour la journée rentraient progressivement chez-elles.

C'est ainsi qu'Eleonora parcourait doucement les vastes allées des jardins, dont les proportions gigantesques l'émerveillaient toujours, César à ses côtés. César étant le nom du jeune husky de la famille, qui avait fini par devenir celui d'Eleonora, puisqu'elle était bien la seule à prendre le temps de s'intéresser à l'animal et que celui-ci, de fil en aiguille, s'était essentiellement attaché à elle. Elle s'était surprise elle-même d'ailleurs, elle qui n'était pas très à l'aise avec les chiens, de base. Et qui ne l'est en fait toujours pas, à part avec César. Notez qu'elle n'a absolument pas choisi son nom, elle aurait, autrement, certainement opté pour quelque chose de bien plus mignon. Ces pensées lui arrachèrent un petit sourire alors que ses yeux se baissèrent sur son compagnon à quatre pattes qui trottinait à ses côtés.

...Ou qui, en tout cas, devrait être en train de le faire. Un bref coup d’œil à sa main afin de constater que la laisse qu'elle tenait n'était plus reliée au chien, suivi d'un autre qui lui fit remarquer que l'animal était en train de courir deux mètres plus loin, attiré par elle ne savait quoi, et propulsé par la fougue de sa jeunesse, et Eleonora se retrouva à courir à sa suite afin d'essayer de le rattraper.

"C... César ! Qu'est-ce que tu fais ?! Reviens ici !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Raves
Croisé

Messages : 43
Messages RP : 22
Bénédiction : Maîtrise du Magnétisme [Niveau 2]
Métier : Agent des Croisés / Vendeur.
Habitation : Appartement 05, Périphérie.
Fiche : Eden Raves

MessageSujet: Re: Diem Perdidi [Libre]   Dim 22 Déc - 22:54




Eh bien ça, pour une surprise. Mon regard plongé en son propre sein par le chatoiement de l'eau, j'avais espéré une quelconque situation pouvant me retirer de ma torpeur mélancolique et, ceci fait, notre soi-disant et bien-aimé "Dieu" s'était permis d'accéder à ma requête en m'envoyant la compagnie d'un quadrupède aguiché. En effet, se dirigeant vers moi à vive allure, la bête s'était arrêtée brusquement afin de m'observer avec le regard inquisiteur du joueur mécontent.. un message, peut-être ? En effet, il pensait probablement que dans ma solitude douteuse, je pourrais peut-être exercer une ultime utilité dans cet univers en l'amusant à coups de jeux et de divertissements, ou bien était-il tout simplement intrigué par ma présence à une telle heure dans un tel lieu.

Quoi que je pense, et je dois avouer que je pensais clairement trop, le chien n'était pas seul. Il me sembla en effet que l'animal était un fugitif sur lequel sa geôlière tentait désespérément, et avec hâte, d'exercer ses pouvoirs d'emprise et de contrôle "Maître à serviteur".. ou peut-être était-ce la une relation de confiance commune, une affection partagée ? Peu importe, après tout. Je réfléchissais davantage, et je n'aimais pas ça.
Les deux compères finalement arrivés à ma proximité, j'observais la jeune femme malgré la pénombre : elle était blonde, un visage angélique suintant légèrement de quelques perles, résultat d'une course effrénée pour rattraper un ami canin.

Au final, nous étions donc là et, tentant d'éviter un éternel silence dont la lourdeur serait bien moins supportable qu'une quelconque méprise de mon interlocutrice, je ne me fis pas prier pour interpeler la jeune femme et ainsi, malgré ma condition peu avantageuse, lui adresser mes salutations :

- Ehm.. Bonsoir ?

Oui, c'était assez gênant. En effet, était-il vraiment habituel de rencontrer des personnes à ce stade de la nuit et dans un tel endroit ? Réellement, non. Toutefois, je réalisais que finalement, j'avais peut-être reçu l'approbation d'une entité supérieure dans ma recherche de la compagnie et d'un quelconque événement aléatoire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Wilder
Croisé

Messages : 62
Messages RP : 36
Bénédiction : Précision extrême |Niveau 1|
Métier : Agent des Croisés
Habitation : Les Rues, Périphérie
Fiche : Plus d'infos

MessageSujet: Re: Diem Perdidi [Libre]   Mar 24 Déc - 1:16

Aujourd’hui, je suis de bonne humeur !
Peut-être ai-je trop absorbé cette foutue vitamine D, que le Soleil, ô grand astre qui ne veut se pointer que lorsque je suis dans l’incapacité totale d’en profiter – certes, j’ai beaucoup de temps libre, mais ça n’empêche pas d’être légèrement concerné par…
Et puis merde. Merde. Qu’est-ce que je que fous ici, je vous le demande ? Et à qui je parle ? A mon subconscient intergalactique – pourquoi est-ce que je pense à l’espace ? Aucune idée –, peut-être, mais c’est ainsi que va le monde. Tout le monde est un peu fou, tout le monde le cache.
Aujourd’hui, je suis un petit peu fou !
Parfait. Là, ça fait une bonne introduction. Mais pourquoi suis-je aussi délirant, me demanderais-tu, toi dont les origines sont bancales et inconnues… non, j’ai déjà réglé ce problème. Je parle à moi-même. Je récapitule donc : folie, dédoublement de personnalité, excroissance de l’humour.
Car oui, l’humour est le cœur du sujet, aujourd’hui. Aujourd’hui ! Et pas au jour d’aujourd’hui comme ces petits connards retardés et branchés à l’Ethernet pourraient dire en se prétendant écrivains.
L’humour ! Et voici un petit avant-goût en attendant le défilé final, le gang bang que va subir vos oreilles grandes ouvertes… Ouvrez les écoutilles ! Yo ho ho ho ! Et une bouteille de rhum !
Je divague. De manière grave. N’est-ce pas, petit infiltré ? On a tous pensé au moins une fois qu’un type pouvait lire dans notre esprit, et aujourd’hui c’est le cas. Aujourd’hui !
Qu’à cela ne tienne, une fois n’est pas coutume, il est temps d’ouvrir les hostilités :
Tu veux connaître le nom d’un légume qui peut aller dans l’eau ?
Un chou-marin.
Ha, ha. Tout le monde se bidonne. J’espère que tu t’étoufferas de rire, petit espion.

Tiens, mon ami Eden ! Allons le rendre visite, vu qu’il est aussi près… Le charisme émane de sa tendre bouille, on aimerait y déposer des petits bisous et lui donner la fessée. Je te choque, l’agent secret ? Pour moi, lecteur de mon esprit, spectateur de ma surpuissance, tu seras le cousin germain de James Bond. Ouais, le putain de 007 ! Et non, je ne pensais pas ce que je disais... enfin, pensais. Ou… écoutais ? Vu que c’est une petite voix qui me murmure toutes ces conneries, voix dont je dicte les ordres. Putain, mais c’est compliqué tout ça. Eh, tu sais quoi ? Je m’en fiche. J’ai des blagues en stock.
« Eh, connard !
Ouais, connard. Il faut ajouter un peu de fantaisie à ce monde. On se dit trop souvent les formules habituelles du style Bonjour, Salut… Alors que les gens s’en foutent un peu, au final.
« Qu’est-ce qui est petit, et marron ?
Un marron, mec. Rien de plus.

Je tire ma révérence. Standing ovation. Rideau.
Je lui ai cloué le bec, sur ce coup, à ce con.
_________________
- Fiche de personnage - Fiche de candidature -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
Eleonora Endrizzi
Fidèle

Messages : 50
Messages RP : 43
Bénédiction : Maîtrise de la Lumière - Niveau 3
Métier : Professeur de sciences à la faculté Saint-Alexandre.
Habitation : Quartier résidentiel.
Fiche : Ici !

MessageSujet: Re: Diem Perdidi [Libre]   Mar 24 Déc - 13:27

Heureusement, le chien s'arrêta bien vite, captivé par la présence d'un homme, ce qui était en effet inhabituel, puisqu'ils ne croisaient personne, d'habitude, à cette heure. Reprenant progressivement son souffle une fois arrivée à la hauteur de l'animal, c'est avec un profond soulagement qu'elle entreprit de le remettre en laisse, même si cela ne changeait visiblement rien et qu'il semblait être capable de se faire la belle dès qu'il le voulait. Ceci fait, elle leva brièvement les yeux en direction de l'inconnu qui avait tant intéressé César avant de rapidement les détourner et de regarder... un lampadaire au loin. Dans calme et tranquillité, la présence d'autres êtres humains n'était pas comprise, et, socialement douée comme elle l'était, cela n'arrangeait pas vraiment Eleonora. Elle sursauta d'ailleurs lorsque l'homme prit la parole.

"B...bonsoir... D...désolée... j'espère qu'il ne vous a pas causé de problèmes... I... il est encore jeune, alors..."

À partir de la moitié de sa phrase, les paroles d'Eleonora s'étaient progressivement transformées en un murmure, avant de finir par être presque inaudibles. Et sur ces presque-mots, le silence allait progressivement s'installer lorsque...

Lorsqu'une autre personne, à première vue une connaissance de la première, vint s'ajouter à la scène d'une façon fort...étrange. Ne comprenant pas vraiment ce qu'il se passait, Eleonora ne pu que rester là, la bouche entre-ouverte alors que la "blague" de l'homme résonnait encore dans sa tête, la laisse de César dans les mains.

"H...hein ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Diem Perdidi [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Diem Perdidi [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Quartier Résidentiel
 :: Les Jardins de Vénus
-